— Drive with Passion —
Panier (0)
  • Aucun produit dans le panier.

Katrin Rau, de Touring Garage, nous fait partager sa passion et révèle les tendances actuelles et futures en matière de voitures de collection.

Nous aimerions faire suite à
notre précédent numéro de Legends Magazine, qui était consacré aux femmes. Cette fois le magazine vous invite à rencontrer une femme tout aussi intéressante qui poursuit l’entreprise familiale avec beaucoup de succès. Katrin Rau dirige la société Touring Garage basé à Oberweningen dans l’arrière-pays zurichois. Touring Garage est l’un des plus importants garages de voitures de collection en Suisse et son histoire remonte en 1977, année de sa fondation. En 2011, la fille reprend l’entreprise de son père Peter Rau et gère les ventes et l’atelier interne, en collaboration avec le mécanicien expérimenté Mario Niffeler et la troisième personne du groupe Yvonne Marchesi, qui assure l’administration et des ventes.

Les voitures de collection, qu’elles soient youngtimer ou oldtimer, sont
étroitement liées à la fascination et la passion. Mme Rau possède cet enthousiasme et il est merveilleux de s’entretenir avec elle sur ce sujet.

LEGENDS MAGAZINE : Grüezi Mme Rau, merci de nous accorder du temps pour cette conversation, comment le Touring Garage se porte-t-il ?

KATRIN RAU : Nous nous en sortons très bien. Nous sommes très satisfaits des résultats commerciaux de cette année et nous avons bien surmonté la “crise Corona”. Nous sommes heureux de constater que les véhicules de collection sont toujours très demandés. Comme nous avons une gamme très large et variée, nous pouvons toujours nous appuyer sur un segment du marché. Dans notre vaste exposition, vous trouverez aussi bien une Topolino ou une vieille Coccinelle que des Porsche, Aston Martin ou Ferrari.. L’assortiment comprend généralement 50 à 70 véhicules. On peut y trouver de nouvelles voitures de collection presque tous les jours. Nos clients, de tous âges, sont donc aussi très diversifiés et sont répartis sur une large zone géographique.

LEGENDS MAGAZINE : Mme Rau, qui dit voiture de collection dit avoir une passion très particulière pour l’automobile. Quel est votre plus beau moment dans une telle voiture ?

KATRIN RAU : Pour moi, le plus beau moment dans une voiture de collection, c’est quand on la conduit à travers la campagne. Une voiture de collection a sa place sur la route – voilà ce que j’en pense. On retrouve le son classique du moteur, on est à nouveau très proche de la mécanique et l’expérience de conduite est formidable. On décélère aussi automatiquement et on profite de la conduite et du paysage. Bien sûr, l’entretien en fait également partie et, personnellement, je suis toujours fascinée par les histoires qui se cachent derrière une telle voiture.

LEGENDS MAGAZINE : Mme Rau, qui dit voiture de collection dit avoir une passion très particulière pour l’automobile. Quel est votre plus beau moment dans une telle voiture ?

KATRIN RAU : Cette voiture est dans notre famille depuis plus de 15 ans. Il y a environ 2 ans, j’ai pu la récupérer à mon père. Nous avons donc déjà fait beaucoup de grands voyages et de rallyes avec cette 356. Cette voiture me fait toujours penser à mon père. Depuis, il a acheté un autre roadster, mais un BT6. Cette voiture a été restaurée, en mettant le châssis à nu, il y a de nombreuses années et est aujourd’hui toujours en excellent état. Sa forme, sa simple mécanique et sa fiabilité en font un produit idéal pour moi. Tout simplement un grand classique.

LEGENDS MAGAZINE : Parlons de l’avenir de la voiture de collection. Quelle est le développement actuel des youngtimers et oldtimers et quels sont les clients actuels et futurs?

KATRIN RAU : Nous sommes en plein milieu d’un changement générationnel et cela se ressent. La génération plus âgée a tendance à diminuer et cela engendre une arrivée plus forte de ces véhicules sur le marché. Les véhicules des années 1940, par exemple, sont extrêmement difficiles à vendre car il y a de moins en moins de clients puisqu’ils disparaissent (ils meurent ou ne peuvent plus s’en occuper). Ce sera moins le cas pour des véhicules spéciaux, par exemple des véhicules emblématiques. Mais avec les berlines à quatre portes, par exemple, cela devient de plus en plus difficile. Au lieu de cela, la jeune génération achète soudainement des voitures des années 1980, voire du début des années 1990. Pour l’ancienne génération, ce ne sont pas des voitures de collection, mais pour la “nouvelle” clientèle, elles le sont.

LEGENDS MAGAZINE : Que pensez-vous de la transformation des voitures de collection en véhicules électriques ?

KATRIN RAU : Actuellement, cela ne représente rien pour moi. Trop d’émotions seraient perdues. J’ai besoin du son du moteur et aussi de l’odeur de l’essence et de l’huile. Tout cela fait partie de la définition même d’une voiture de collection. Mais il est tout à fait compréhensible que certaines personnes convertissent déjà leurs voitures de collection en voitures électriques. Nous verrons probablement d’autres cas de ce genre à l’avenir.

LEGENDS MAGAZINE : Quelle voiture recommandez-vous pour un passionné de youngtimer et laquelle pour un amateur d’oldtimer classique ?

KATRIN RAU : Tout d’abord, nous clarifions les besoins du client. Par exemple : deux ou quatre sièges, décapotable ou fermée, manuelle ou automatique, etc. et nous pourrons alors le conseiller exactement sur ses besoins. Le budget joue également un rôle. Il est très important que chacun achète une voiture en fonction de ses besoins. Vous devez vous sentir à l’aise et en sécurité, ce n’est qu’à ce moment-là que vous pourrez conduire votre voiture. Avoir une voiture de collection à la maison, dans le garage, est moins amusant.

LEGENDS MAGAZINE : Pour finir, puisque les manifestations de voitures anciennes ont repris, quel est l’événement que vous appréciez le plus ?

KATRIN RAU : Pour moi c’est évident : les manifestations de classiques atteignent leur paroxysme lorsque les véhicules sont en action. Par conséquent, ce sont les rallyes qui m’intéressent le plus. Bien entendu, les expositions sont également importantes pour Touring Garage, car elles nous permettent d’entrer en contact avec de nouveaux clients et de rencontrer de nombreuses personnes du milieu. Fin octobre, nous serons présents au marché de voitures anciennes et pièces détachées de Saint-Gall. Et à partir du 4 novembre, Touring Garage sera également présent au Zurich Classic Car Show.

« Une voiture de collection a sa place sur la route. » KATRIN RAU

Partager l'article