— Drive with Passion —
Panier (0)
  • Aucun produit dans le panier.
 

Essai Alpine A110 Legende GT 2021

L’Alpine A110 Legende GT 2021 offre une teinte extérieure inédite Argent Mercure mat

La nouvelle Alpine A110 Légende GT de 2021, édition limité à 300 exemplaires, est la voiture du gentleman driver qui recherche une identité sportive, sans exubérance, tout en élégance, dans un magnifique écrin de charme qui reprend les codes de style chers à Alpine.

La recette du succès 

Tous les ingrédients du succès ont été réuni dans cette Berlinette dernière génération qui offre un maximum de plaisir et de performance. Il s’agit d’un coupé sportif en aluminium léger de 1’134 kg pour 292 ch en propulsion, équipé d’un moteur très réactif, idéalement placé en position centrale arrière. Une boîte de vitesse auto Getrag à double embrayage – 7 rapports, avec palettes au volant, permet d’exploiter le maximum de ses capacités. Sur la piste, elle rivalise avec les meilleurs marques allemandes grâce à son agilité remarquable et un 0 à 100 km/h franchit en 4,4 s. A 77’950.- elle offre donc un plaisir et des performances sans égal.

Un moteur débordant de générosité

Lorsque l’on passe en mode sport, par simple pression du bouton situé directement sur le volant, la mécanique hausse le ton et monte sur le devant de la scène. Un clapet d’échappement s’ouvre pour faciliter le flux, libérant du même coup toutes ses harmoniques, tel un orchestre accompagnant le soliste incarné par le turbo. Celui-ci se charge dès 2’000 tr/min pour atteindre plus de 1’000 mbar de pression différentielle, lâchant de puissants sifflements de waste gate lors des phases de freinage. Hormis sa présence sonore, sa réactivité est telle que l’on pourrait presque l’oublier, et se laisser croire que l’on dispose d’un bloc V6, alors qu’il s’agit bien d’un 4 cyl. 1.8 L. Pour transmettre sa puissance aux roues, le choix de la boite auto Getrag 7 rapports est excellent. Grâce à sa rapidité, elle permet de vous propulser sans à-coups, et de garder le turbo en pleine charge lors des changements de vitesse. Enfin, le mode sport s’accompagne d’un cadran spécifique qui fait apparaitre à la fois la pression turbo, un accéléromètre, le couple et la puissance instantanés. Et pour les amateurs de glisse, un simple bouton permet de déconnecter l’ESP. Une fois ces réglages activés, votre sourire s’élargit encore d’avantage, signe qu’il est temps de se laisser catapulter !

Le moteur Renault Sport développe 292 ch à 6’500 tr/min et 320 Nm sur toute la plage.

Une technologie abouti

Le moteur, merveille de technologie signé Renault Sport, offre également l’avantage d’un poids et d’une consommation contenue sous les 9 litres pour une utilisation dynamique. Une multitude de systèmes à géométrie variable optimisent la combustion pour en obtenir le maximum, avec entre autres le collecteur d’admission pour l’effet swirl, la pompe à huile et le calage des soupapes. L’ensemble donne un couple max de 320 Nm, constant sur toute la plage, de 2000 jusqu’à 6500 tr/min, où il atteint les 292 ch. On est donc loin d’une quelconque logique de downsizing, car le 4 cylindres est bien un choix assumé, dans la logique d’Alpine qui avait fait de la Berlinette la championne du monde des rallyes en 1973.

Les deux faces d’une même médaille

Enfin plus que cela, l’Alpine A110 présente également une seconde facette tout aussi appréciable qui charmera le gentleman driver : le confort offert par ce bolide est stupéfiant au regard de ses performances et de son agrément de conduite. Avec l’A110, il est également possible de prendre un immense plaisir, simplement dans un esprit de ballade champêtre. Les suspensions absorbent si bien les défauts de la route qu’il en est possible d’oublier que l’on se trouve à bord une sportive. Le moteur s’efface, le turbo s’endort, et vous entrez ainsi dans une bulle de silence et de confort.

L’élégance à la française vous invite à la détente

Vous profitez alors de son cockpit luxueux, capitonné de cuirs surpiqués, d’habillages évoquant l’aluminium brossé, et d’éléments de carbone à la trame cuivré. L’ensemble est du plus bel effet. Bien installé dans des sièges baquets réglables, on se laisse transporter, accompagné d’une installation hifi de haute qualité. Les commandes sont simples, ergonomiques, sans excès de bouton, doublé d’un écran tactile pour tout ce qui est de la connectivité extérieur à la conduite : navigation, musique et téléphonie. Concernant la direction électrique, elle retransmet une sensation fidèle de la route tout en filtrant ses imperfections. Aussi, les sièges chauffant viennent nous rappeler ses origines, le terrain de jeu préféré de son créateur Jean Rédélé : les Alpes.

L’habitacle est richement fourni, avec élégance et raffinement.

Les matériaux utilisés, notamment la fibre de carbone à trame cuivrée, sont du plus bel effet.

Toutes les commandes liées à la conduite tombent directement sous la main.

Les matériaux utilisés, notamment la fibre de carbone à trame cuivrée, sont du plus bel effet.

La plaque d’identification de la série limitée est discrètement intégrée à la console centrale au-dessus des connectiques multi-média.

Une polyvalence qui se retrouve à l’usage

Les rangements sont certes peu nombreux mais largement suffisant pour un couple, avec un coffre arrière pouvant loger deux sacs à dos, ainsi qu’un coffre avant pouvant recevoir une valise de cabine d’avion, ce qui est suffisant dans la plupart des cas. Le système de clé à distance permettant d’ouvrir et de démarrer la voiture sans la sortir de sa veste, procure une facilité qui devient rapidement une habitude. Enfin, malgré certains éléments qui de prime abord peuvent paraitre comme gênant dans une utilisation quotidienne, il s’avère à l’usage que tout a été bien pensé. La garde au sol, certes assez basse, ne pose aucune difficulté au franchissement des dos d’ânes et autres obstacles du genre, si bien que l’on peut rouler en confiance. Quant à la visibilité arrière réduite, elle est largement compensée par une caméra de recul qui inclus un mode nocturne très performant. En somme, cette voiture s’utilise aussi volontiers au quotidien, avec autant de simplicité que peut procurer une citadine.

Le coffre permet de loger facilement deux sacs à dos ou un gros sac de commissions.

En appoint pour le weekend, le coffre avant augmente sensiblement la capacité de charge.

Une réussite indéniable

Sa polyvalence et son agrément de conduite lui permettent de se faire plaisir à la fois sur circuit, en promenade sur les routes de campagne, ou même au quotidien. Quelque-soit l’humeur du moment, elle s’adapte naturellement à son pilote pour lui procurer un maximum de plaisir. Cette nouvelle Alpine A110 Légende GT 2021 est donc aussi fidèle à sa grande sœur la Berlinette dont elle conserve l’ADN et s’affirme comme sa digne héritière. Voiture déjà classique du gentleman driver, elle marquera certainement son époque avec classe !

Le lien de parenté entre les deux Berlinettes est évident.

Texte: Nicolas Dazord

Photos: Alpine, Nicolas Dazord

Partager l'article