— Drive with Passion —
Panier (0)
  • Aucun produit dans le panier.
 

Cyrus – Horlogerie indépendante : l’incroyable Tourbillon vertical de Cyrus

Cyrus, grâce à son maître horloger Jean-François Mojon et à sa manufacture, sort une interprétation verticale de la complication du tourbillon. Il fallait oser… Et la marque horlogère suisse ose même une version squelette.

Le tourbillon, l’invention qui défie l’apesanteur

Nous sommes le 26 juin 1801, date du dépôt du brevet. Selon feu le professeur d’horlogerie chaux-defonnier Jean-Claude Nicolet, première personnalité à recevoir le prix Gaïa en 1993, le célèbre horloger Breguet destinait toutefois son invention au chronomètre mobile monté sur cardans qui trônait dans la cabine des capitaines de navires, leur permettant de se positionner en mer avec exactitude, de connaître leur latitude à quelques mètres près autrement qu’avec des sextants pointés sur les astres et des calculs mathématiques poussés.

Or, l’utilisation de cette invention devenue complication- mère, aussi fascinante à regarder que réellement efficiente en matière de précision améliorée, allait principalement se destiner aux montres de poche, puis dès les années 1920, aux montres bracelet. Le maître Nicolet, formateur d’une brochette d’horlogers brillants de notre époque, soulignait que dans ces deux cas, surtout au poignet, les multiples positions auxquelles le mécanisme allait être exposé ne lui auront jamais vraiment permis d’atteindre l’effet escompté.

Reste que les horlogers contemporains les plus agiles, les rares habilités à tutoyer cette subtile complication ultra complexe à réaliser, se sont promis d’en améliorer sans cesse le principe. Certains l’ont maîtrisé et réglé en position horizontale, d’autres l’ont incliné ou placé au coeur d’un sous-mécanisme indépendant tournant sur et autour de lui-même dans tous les sens (gyrotourbillon). Ces derniers trente ans, on a ainsi assisté à une véritable course à son perfectionnement technique autant qu’au storytelling, puisque le mot ‘tourbillon’ apposé sur un garde-temps est devenu un sacré argument marketing.

Cyrus 2
Cyrus 2

Chronode, la Manufacture Cyrus au Locle

Au Locle, il est un motoriste qui fait rêver. Stable, discret, constant et surtout ultra-créatif : Jean-François Mojon fonde Chronode en 2005 et fabrique des calibres pour des marques. Des complications certes, mais aussi des mouvements de base, comme le lancement récent de son nouveau calibre automatique, le C102.

Autrement dit, des ‘moteurs’ dont la conception initiale permet de les enrichir de fonctions supplémentaires, appelées aussi petites complications. Surtout, des constructions qui se prêtent à rester fiables et précises en modes volume et industrialisation.

En matière de conception et de réalisation de calibres, la palette Chronode est donc large. Et lorsque la famille propriétaire de Cyrus (fondée en 2010) décide de doter sa marque d’une véritable Manufacture, elle devient co-propriétaire de Chronode, qui fait dès lors partie de CYRUS Watches Group of Companies. Jean-François Mojon, fondateur et co-propriétaire en est le directeur et il est le brillant auteur des tous garde-temps signés CYRUS.

Première dans l’histoire, Tourbillon vertical par Jean-François Mojon

De manière légitime, Jean-François Mojon s’embarque à son tour dans une interprétation nouvelle du célèbre mécanisme historique de Breguet. Originale, disruptive, sous ses doigts d’or et son inventivité, c’est une première dans l’histoire de l’horlogerie qui voit le jour. Pour la marque horlogère suisse Cyrus, dont le slogan est la conquête de l’innovation, il place le tourbillon sur un axe vertical au centre du cadran d’un modèle Klepcys. Il brise ainsi les codes traditionnels, tout en faisant preuve d’une maîtrise des fondamentaux. « Dès que l’on pose les yeux sur la Klepcys Vertical Tourbillon, on est irrésistiblement attiré par l’originalité du cadran à l’architecture tridimensionnelle, enjambé par un pont vertical incurvé microbillé, aux profils biseautés et polis. Sa forme exclusive a été spécialement conçue pour se fondre harmonieusement avec les lignes symétriques du garde-temps et mettre en valeur le tourbillon central qui fait un tour complet en 1 minute » explique la marque dans son communiqué de lancement.

Klepcys Vertical Tourbillon, la version squelette

En 2019, avec sa version squelette, Cyrus ajoute un cran de hardiesse à son Tourbillon vertical. La marque décide de squeletter son mouvement d’exception. Mine de rien, creuser finement, graver jusqu’à parfois frôler la cassure, ôter un maximum de copeaux de matière sans jamais détériorer les performances de marche et de précision, cela relève d’une expertise artistique semblable à celle qui enfante les complications. Dans son boîtier de forme coussin, plutôt masculin vu ses 44 mm de diamètre (hors couronnes), le calibre à remontage manuel CYR 625, véritable oeuvre d’art de micro-mécanique dotée d’une réserve de marche de 100 heures, protégée par un verre saphir spécifiquement dédié à cette Klepcys, se laisse admirer sous toutes ses entournures. D’autant qu’une glace saphir habille également le fond transparent.

Partager l'article