— Drive with Passion —
Panier (0)
  • Aucun produit dans le panier.
 

Concours d’Elégance Suisse: en avant pour la 5e édition !

De 1927 à 1955, les Quais de Genève accueillaient un prestigieux concours d’élégance à l’occasion de la fameuse Semaine de la Rose. Ressuscité par Mathias Doutreleau en 2016, le Concours d’Elégance Suisse rendra à nouveau hommage au patrimoine historique et culturel de l’automobile du 19 au 21 juin prochains.

La Suisse, et en particulier Genève, entretiennent une longue histoire d’amour avec l’automobile, à commencer par la ratification de l’Automobile Club de Suisse en 1898. Dans la ville du bout du Lac, le premier Salon de l’Automobile a vu le jour en 1905, suivi de la première édition du Concours d’Elégance en 1927 au Parc des Bastions. Jusqu’en 1955, ce dernier événement a successivement investi des lieux emblématiques de la cité de Calvin, tels que Genève-Plage, le Parc de la Grange, le Jardin Anglais ou encore le Quai des Bergues. Revenons brièvement dans le passé…

Point d’orgue de la Semaine de la Rose

La Fête de l’élégance, appellation initiale du Concours d’Elégance, constituait l’un des temps fort de la Semaine de la Rose, concours international de roses nouvelles. Les médias relataient l’événement en ces termes « la fête fut très réussie et dès l’ouverture, l’excellent orchestre Bob Engel créa une atmosphère de gaîté. Une innovation fort goûtée du public fut la présentation de bicyclettes, motos et sidecars, les derniers modèles des meilleures usines. Puis ce fut la présentation de superbes automobiles dont s’échappaient, pour le plus grand délice du public, d’élégants et gracieux mannequins de nos grands couturiers et modistes » (Journal de Genève, 1938), « Genève sera tout entière livrée à l’élégance et à la beauté pour la Semaine de la Rose. Pour l’ouverture officielle de la Roseraie de la Grange, un concours international d’élégance automobile aura lieu, organisé par la section genevoise de l’Automobile-club de Suisse, avec le concours de la haute couture, de la mode et de la fourrure » (Feuille d’Avis de Lausanne, 6 juin 1952) ou encore « Le programme s’annonce particulièrement prometteur en réunions de haute qualité. L’ouverture de cette saison élégante se fera par le grand concours d’élégance automobile, avec attribution de la « Rose d’or » si recherchée des grands carrossiers, ces créateurs de la beauté racée qui bondit sur les routes modernes. C’est dans le cadre admirable de la rotonde de Beau-Rivage et au milieu des pelouses fleuries qu’évolueront toutes ces élégances » (Journal de Genève, 14 mai 1955).

Nous ne faisons aucune concession lorsqu’il s’agit de distinguer les automobiles qui respectent l’authenticité de leur origine et reflètent l’esprit de leurs créateurs.

Une Renaissance très attendue

Comme la Belle au bois dormant, le Concours d’Elégance a plongé dans un profond sommeil de 61 ans. Il faudra en effet attendre jusqu’en 2016 pour que cette manifestation d’exception renaisse de ses cendres à l’initiative de Mathias Doutreleau. Le créateur de l’un des événements phares de la semaine automobile de Monterey aux Etats-Unis, The Quail, A Motorsports Gathering, était l’homme apte à faire revivre cette tradition de haut vol. Longtemps à la recherche du parfait écrin, son choix s’est finalement porté sur la demeure de Madame de Staël, le Château de Coppet et ses merveilleux jardins.

Au cours des quatre dernières années, le Concours d’Elégance Suisse a connu un succès croissant, à la fois au niveau du nombre d’automobiles inscrites (91 véhicules répartis en 17 catégories en 2019) et de la présence de modèles de légende (Bugatti Type 59 Grand Prix et Type 57 Atalante, Bentley 8 Litres, Avions Voisins C25 Aérodyne, etc.), de la fréquentation et de l’intérêt accru des partenaires. Se positionnant comme l’un des concours les plus rigoureux au monde, l’événement a fait couler beaucoup d’encre l’an dernier lorsque Mathias Doutreleau annonçait que la présidence du jury serait assurée par Achim Anscheidt, directeur du Design chez Bugatti et – première mondiale – qu’un jury d’esthétique officierait aux côtés du traditionnel jury d’authenticité. Si le premier appréciait l’élégance et le style des automobiles présentées, le second se penchait sur l’authenticité et la qualité de préservation des voitures inscrites. Par cette initiative, le fondateur tenait à défendre une nouvelle forme de concours plus respectueuse de l’inspiration initiale des créateurs. « Nous ne faisons aucune concession lorsqu’il s’agit de distinguer les automobiles qui respectent l’authenticité de leur origine et reflètent l’esprit de leurs créateurs. Il est cependant aussi important de primer la beauté d’une ligne et l’harmonie générale des proportions d’une automobile . »

Elégance et vitesse

L’édition 2020, qui aura pour thème “L’élégance et la vitesse”, mettra en scène une sélection d’automobiles rares et spectaculaires de 1920 à 1985. Parmi les catégories à l’honneur, citons notamment : Alfa Romeo (110 ans d’automobiles de sport), Avions-Voisin (101 ans), Pinin Farina (90 ans), Les Carrossiers suisses, Jaguar MkII (60 ans), Citroën SM (50 ans), Monteverdi, Mercedes-Benz 300 SL, Automobiles d’avant-guerre, Automobiles des années 1970-1975 ou encore Concept Cars.

CONCOURS-ELEGANCE-GENEVE-PLAGE15-1938

Divers temps forts viennent enrichir le programme du Concours tels qu’une exposition de pièces exceptionnelles de manufacture horlogère, des expositions d’œuvres d’artistes et d’artisans sur le thème de l’Automobile, des essais sur route des automobiles des partenaires ou encore un pavillon culinaire et des food-trucks installés aux abords des pelouses.

Les participants seront attendus le vendredi pour un Tour d’Elégance, ponctué d’un déjeuner dans un lieu insolite, ainsi que d’une soirée d’inauguration sur les pelouses du château. Le samedi matin, le Concours accueillera en avant-première les invités privilégiés et autres « happy fews » avant l’ouverture au public à 12h. Le traditionnel Dîner des Collectionneurs au Four Seasons Hôtel des Bergues clôturera en beauté la journée. Le dimanche, la concertation des deux jurys aura pour but d’attribuer les prix vainqueurs de classes aux automobiles les plus authentiques et admirables. Première mondiale lancée en 2019, le Concours d’Elégance Suisse remettra par ailleurs deux grands prix d’excellence : le Grand Prix de la plus belle sonorité d’échappement (Best of Sound) et le traditionnel Grand Prix d’Excellence (Best of Show) décerné à l’une des lauréates de sa classe.

Dans un esprit très « garden party », le Concours d’Elégance Suisse sera à nouveau le rendez-vous incontournable des collectionneurs et amateurs venus des quatre coins de la Suisse mais aussi du monde entier. Son cadre bucolique, son ambiance authentique, associés à l’ultra-professionnalisme de son organisation, sont autant d’atouts qui en font un événement d’exception.

Partager l'article
Écrit par

Longue expérience du monde de l’édition, ancien directeur d’Annonces Suisse SA il a racheté la société Publi Annonces qu’il a dirigée pendant 20 ans. Président de Lighthouse Media, ami fidèle, il apporte son soutien et sa vision stratégique au sein du comité de rédaction.

3 Magazines 60CHF 40CHF !