DEPANCEL, DES TABLEAUX DE BORD HORLOGERS

Rarement le parcours professionnel d’un créateur de montres n’aura été à ce point lié à l’exercice de ses passions. Si Clément Meynier vient tout droit du CERN, ses amours originelles, en phase avec celles de sa communauté de fidèles, sont l’adrénaline automobile. Il aura fallu le miracle de quelques coups de volant bien emmanchés et de pneus qui crissent sur l’asphalte de la mesure du temps, pour que Clément devienne accélérateur de particules horlogères. Son sens esthétique se confond avec le talent du designer des débuts, Gaël Boujon. Ensemble, ils enfantent des collections qui, en mode cocréation, trouvent leurs publics : à l’image de ces foules massées aux abords des tracés routiers ou autres circuits, avides de s’approprier des yeux les bolides… De l’allure, pas seulement dans le style, puisque le mot évoque aussi, outre le chronographe mécanique Série-A Allure, la fulgurance de cette pousse entrepreneuriale vibrante dont le naming annonce à lui tout seul la couleur : « De » emprunté à « Delage », « pan » à « Panhard » et « cel » à « Facel Vega ». Ça claque autant qu’un moteur qui rutile! Ça en jette autant que l’antique compteur de vitesse, la jauge omniprésente, l’aiguille qui vous fait monter les tours ou le cuir organique des volantsbracelets.Il y a dans les Depancel une claire appartenance au monde des pétarades élégantes et des maîtrises absolues. Déjà 8 collections, toujours en précommandes : comme la Série-A Stradale avec son calibre néo-vintage chronographe méca-quartz, comme la Série P – Pista tous capots ouverts ou comme cette Série R-Cruiser au square inspiré de quelque mythique calandre… Et toujours en fond, ce vert « voitures anglaises » si délicieusement évocateur d’épopées intemporelles…

Plongez dans l’univers des Légendes Automobiles

Voyagez directement au cœur de l’histoire et de la passion automobile en vous abonnant dès maintenant.

Ces autres articles pourraient vous plaire...

ALTairEGO

ALTairEGO est une marque de coussins pour pneus appartenant à l’entreprise italienne Pregio! srl, dirigée par Raymond Gillabert, un Suisse résidant en Italie.